Lancement du Tour de Suisse féminin
29. avril 2021

Countdown

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Juste à temps pour fêter le 50e anniversaire du droit de vote des femmes, le Tour de Suisse lance une édition féminine du Tour de Suisse lors du week-end d’ouverture à Frauenfeld.
Le financement reste un défi.

« Je suis très heureuse que les femmes puissent participer à leur propre Tour de Suisse féminin en juin.» Madame la conseillère fédérale, Viola Amherd, est impatiente de vivre l’événement. «Je suis convaincue que les championnes cyclistes vont nous offrir des courses passionnantes et nous inspirer. Si les médias couvrent largement les courses cyclistes féminines, les filles verront à quel point ce sport est attrayant pour les femmes et les motiveront à participer à ces courses également. La tenue de la course par étapes dans le cadre du Tour de Suisse masculin est une contribution importante à l’égalité des femmes dans le sport et permettra de renforcer le cyclisme féminin en Suisse.»

Et le directeur du Tour de Suisse, Olivier Senn, souligne également la signification historique de l’événement: «Le lancement du Tour de Suisse féminin est une étape très importante dans l’évolution du Tour de Suisse, mais aussi pour le développement du cyclisme en Suisse en général. C’est une étape qui aurait dû être franchie il y a longtemps. Nous sommes donc d’autant plus fiers de pouvoir envoyer ce signal positif en ces temps difficiles!»

La première édition du Tour de Suisse féminin débutera le samedi 5 juin dans Frauenfeld. Au départ, un circuit vallonné – analogue à la 2e étape du Tour de Suisse 2018 – est au programme. Les femmes effectueront trois fois ce circuit attractif.
Le lendemain, la deuxième étape du TdS féminin se déroulera sur le parcours du contre la montre des hommes. La course se déroulera le matin et comptera 98 kilomètres soit 10 tours du circuit.

La première édition de ce TdS féminin se déroulera comme une course par étapes UCI 2.1, incluant les habituels classements spéciaux du prix de la montagne, du classement par points, du classement des jeunes coureurs et de la gagnante de l’étape.
Pour la première édition, 17 équipes cyclistes féminines s’affronteront à Frauenfeld, dont 4 équipes du World Tour. Deux sélection d’athlètes de Swiss Cycling seront également au départ du tour national. Les deux courses féminines seront diffusées au niveau national ainsi qu’au niveau international sous forme de productions télévisées en direct de 90 minutes chacune.

«Le traditionnel Tour de Suisse masculin est bien établi et bien connu en Suisse. Le cyclisme féminin peut désormais en bénéficier. C’est pourquoi je suis très motivée par le fait de participer à l’édition féminine du circuit national dans mon pays! C’est un honneur pour moi d’être l’une des premières femmes à prendre le départ de ce nouveau TdS féminin, surtout en tant que championne suisse avec mon maillot national», a déclaré fièrement Elise Chabbey, championne suisse sur route.

Et sa collègue Marlen Reusser, championne suisse du contre-la-montre, a, elle aussi, souligné également l’importance d’une course féminine nationale: «Je suis convaincue qu’avec une épreuve comme le TdS féminin, de nombreuses jeunes femmes et filles seront attirées par la pratique du cyclisme. Je pense que c’est un facteur très important pour que le cyclisme féminin se développe vraiment en Suisse».

La vision du TdS est d’étendre la course féminine à 5 étapes au cours de ces prochaines années. Elle vise également un classement au plus haut niveau international de la course soit le Women’s WorldTour.
Le Tour de Suisse consolide ainsi sa réputation de phare du cyclisme suisse.

«Je suis très heureux que dès cette édition du Tour de Suisse, les femmes soient également présentes sur une ligne de départ. Il s’agit d’une déclaration importante des organisateurs, de Swiss Cycling et de la Suisse pour promouvoir le cyclisme féminin et le mettre à sa place – sur un pied d’égalité avec les homme! Pour nous, cyclistes professionnels, les courses en Suisse sont une plateforme incroyablement importante. Nous bénéficions d’une très grande visibilité, ce que vous n’obtenez pas en tant que cycliste professionnel sur une autre course. Le cyclisme féminin a manqué de cette plateforme jusqu’à présent», a souligné Stefan Küng, champion suisse de route et de contre- la-montre.

«Pendant longtemps, une édition féminine – malgré toute la bonne volonté et la compréhension de l’urgence d’un tel événement – a échoué à cause du financement. L’organisation d’une deuxième course est un défi majeur, tant sur le plan logistique que financier. La pandémie actuelle n’est pas vraiment propice à cet égard. Nous sommes donc heureux que nos sponsors partagent leur engagement du Tour de Suisse et de Swiss Cycling envers le cyclisme féminin et nous soutiennent dans le lancement d’un tour national féminin», a ajouté Olivier Senn, directeur de TdS.

La Confédération a répondu positivement à la proposition de Swiss Cycling selon laquelle les fonds non nécessaires pour l’annulation des Championnats du monde de cyclisme sur route de 2020 à Aigle-Martigny doivent rester dans le cyclisme et être utilisés pour la promotion des jeunes talents et des femmes. Toutefois, le financement du Tour de Suisse féminin n’est pas encore définitivement assuré à l’heure actuelle.
Dès que le montant des fonds fédéraux à restituer sera connu, Swiss Cycling et l’Office fédéral du sport définiront ensemble les projets dans lesquels l’argent sera investi. Ce sont environ Fr. 300’000 qui seront nécessaires pour assurer le premier Tour de Suisse féminin.

Le sponsor-titre du TdS, la Vaudoise Assurance sera également le sponsor-titre du TdS féminin. Primeo Energie récompensera le meilleur jeune professionnel masculin ainsi que la meilleure jeune femme. Tissot comme chronométreur et divers autres sponsors ont également déjà confirmé leur soutien.
Avec Supersapiens.com, un nouveau sponsor fait son entrée et couronnera le maillot du classement par points et le vainqueur du jour au TdS féminin. La start-up américaine sera également de la partie pour la course masculine en tant que partenaire des vainqueurs du jour. L’application Supersapiens, alimentée par Abbott Libre Sense, est le premier biocapteur de sport de glucose au monde développé pour les athlètes.
Le partenaire pour les classements des prix de montagne des courses féminines et masculines a également déjà été trouvé, mais ne sera communiqué que fin mai.

A l’heure actuelle, il est impossible de faire des prévisions exactes quant à l’impact de la pandémie sur le Tour de Suisse et donc sur le TdS féminin en juin 2021.
Depuis des mois, le Comité d’organisation entretient des échanges réguliers avec toutes les organisations et autorités concernées. En raison de l’évolution rapide de la situation, il n’est pas encore possible de faire des déclarations concrètes sur la manière dont l’événement se déroulera.
En coopération avec les autorités, cela sera précisé dans les jours et semaines à venir, puis communiqué.
De même, les autorisations de mise en œuvre dans des communes concernées sont encore en suspens à l’heure actuelle. Les demandes correspondantes ont été soumises.

Plus de nouvelles